Le conseil général proche de vous

P5 / Diversifier les activités du laboratoire départemental vétérinaire

De même des analyses de suivi de la qualité de l’eau et des aliments permettent de préserver l’hygiène alimentaire et de garantir une saine alimentation.
Les laboratoires privés réalisent la plupart de ces analyses, mais ils sont souvent très éloignés des lieux où s’effectuent les prélèvements.
Il en résulte des transports d’échantillons sur de longues distances, des surcoûts et parfois des temps de réponse qui ne sont pas compatibles avec l’urgence du résultat de l’analyse.

Les laboratoires vétérinaires départementaux sont des laboratoires de proximité, proches de l’usager, de l’éleveur, de l’abattoir, des commerces et des cantines.
Il apparaît que ces laboratoires entièrement à la charge des Départements disparaissent peu à peu car ils interviennent dans un domaine concurrentiel où les analyses en grand nombre et financièrement intéressantes leur échappent. Elles sont de plus en plus traitées dans quelques grands laboratoires proches des grandes agglomérations.

Le but de cette action est de pérenniser les activités du laboratoire vétérinaire départemental pour les besoins des Hautes-Alpes et des Alpes du Sud en matière de santé animale et hygiène alimentaire (économie agricole, santé publique).

Description de l'action

L'action consiste à ...

  • proposer de nouvelles missions dans le domaine des analyses d'eau, en collaboration avec le service d'assistance technique aux petites communes pour le suivi des stations d'épuration et l'alimentation en eau potable ;
  • rechercher les possibilités de mutualisation des moyens avec d'autres laboratoires départementaux pour garder un service de proximité dans les Alpes du Sud et conserver les certifications nécessaires à la poursuite de l'activité.

Le Département dispose d'un service d'assistance technique aux petites communes pour le suivi de leurs stations d'épuration ou de leur alimentation en eau qui dispose du matériel nécessaire pour les prélèvements. Ce service pourrait poursuivre et intensifier son travail en collaboration avec le laboratoire départemental pour assurer une mission complète d'analyses et d'interprétations en dehors des analyses réalisées dans le cadre de marchés nationaux ou régionaux.

 

Objectifs/enjeux :

  • mutualiser les moyens du Laboratoire Départemental Vétérinaire et d'Hygiène Alimentaire (LDVHA) avec les services d'assistance technique du Conseil Général et d'autres laboratoires départementaux pour en assurer l'efficacité et la pérennité ;
  • conserver un service de proximité pour les analyses et diagnostics de santé animale et d'hygiène alimentaire ;
  • réduire les transports de produits à analyser.

 

Mise en œuvre

Etat d'avancement :

Calendrier prévisionnel :

2009

2010

2011

2012

2013

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

 

Outils nécessaires :

  • des locaux adaptés ;
  • un budget analytique pour identifier le coût de chaque prestation.

Pilotage :

  • Laboratoire Départemental Vétérinaire et d'Hygiène Alimentaire.

Partenaires internes :

  • services d'assistance techniques aux communes dans le domaine de l'eau.

Partenaires externes :

  • autres laboratoires,
  • collectivités.

Coût en investissement :

Néant.

Coût en fonctionnement :

Equilibre recettes/dépenses dans le budget annexe du laboratoire.

Financement :

Recettes sur les prestations et subvention d'équilibre du Département si nécessaire. La mutualisation doit permettre de réduire le montant de cette subvention d'équilibre, et par conséquent engendrer des économies.

Aides financières :

Autres Départements.

 

Evaluation

Indicateurs de résultat

Indicateur n° 1 : nouvelles missions confiées au LDVHA.

Indicateur n° 2 : enquête de satisfaction de la clientèle du laboratoire.

Indicateur n° 3 : évolution du budget du LDVHA.

 

Indicateurs de pertinence

1- Attendus en termes de Développement durable

Environnement :

  • réduction de la distance de transports de produits à analyser ;
  • qualité de l'eau.

Social :

  • maintien d'un service de proximité pour la santé des animaux et la prévention des maladies transmissibles à l'homme ;
  • suivi de la qualité des aliments (cantines scolaires...).

Economie :

  • diminution des coûts d'analyses pour les éleveurs, abattoirs et autres clients du LDVHA.

Gouvernance :

  • mise en réseau avec d'autres laboratoires ;
  • concertation avec les acteurs sanitaires des Alpes du Sud.

 

2- Orientations nationales

1

L'épanouissement de tous les êtres vivants

2

La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations

3

Le développement suivant des modes de production et de consommation responsables

4

La lutte contre le changement climatique

5

La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources

3- Orientations du Conseil Général

Rapprocher

Espace

Temps

Territoire

Intégrer

Milieu prof.

Milieu nat.

Sphère soc.

Se comporter

Au quotidien chez soi

Au Conseil Général

Lieu de vie commune

Cette fiche est en lien avec la fiche B2 " interaction faune sauvage et animaux domestiques ".

Hotel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01