Le conseil général proche de vous

O1 / Soutenir la mise en place ressourceries

La ressourcerie gère, sur un territoire donné, un centre de récupération, de valorisation, de revente et d’éducation à l’environnement. Au quotidien, elle donne priorité à la réduction, au réemploi puis au recyclage des déchets. Elle met en œuvre des modes de collecte des déchets, en l'occurrence des encombrants.
Issue de l’économie solidaire et acteur du développement local, la ressourcerie tisse de nombreux partenariats, crée des emplois durables, privilégie le service à la population et est attentive à la qualification et à l’épanouissement de ses salariés.

Les ressourceries ont quatre activités principales, totalement complémentaires :
• la collecte séparative des déchets d’origine “ encombrants ménagers ”, en préservant leur état, afin de pouvoir envisager une valorisation par réemploi ;
• le tri, le contrôle, le nettoyage, la réparation de ces objets, afin de leur rendre toute leur valeur ; le démontage, la dépollution des objets non réutilisables afin de les recycler dans les filières adéquates ;
• la revente de ces objets afin d’assurer une part de ressources propres et d’offrir les biens revalorisés à faible prix, aux personnes qui en ont besoin ;
• l’éducation à l’environnement, auprès des usagers des services de collecte, des clients des lieux de vente des produits ré-employables, des jeunes générations mais aussi auprès de tous les habitants, concernés en tant que citoyens et consommateurs aux problèmes d’environnement et de gestion des déchets.

Plus de 50 000 tonnes de déchets haut-alpins sont encore enfouis chaque année. Dans le cadre de sa politique de gestion des déchets, à travers le Plan Départemental d'Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (PDEDMA), le Conseil Général poursuit ses objectifs de réduction des déchets.

Description de l'action

L'action consiste à ...

  • apporter une aide financière via l'équipement des ressourceries (chalet du réemploi) et des emplois aidés ;
  • apporter une aide technique en matière de communication et d'éducation à l'environnement ;
  • participer aux côtés des entreprises d'insertion à la coordination départementale de l'action ;
  • ouverture de vitrines du réemploi pour informer sensibiliser et mobiliser sur le tri en partenariat avec les ambassadeurs du tri, l'Ademe et le REE 05.

Objectifs/enjeux :

  • valoriser un tonnage supplémentaire d'encombrants sur le département (cette première étape permettrait la valorisation de 12 % des encombrants se trouvant en déchetterie (soit 960T d'encombrants) sur le département) ;
  • mise en place d'une nouvelle filière locale de récupération de valorisation départementale ;
  • favoriser l'insertion par l'environnement (création de 35 postes dont 5 d'encadrement et 30 postes en contrat aidé) ;
  • limiter les transports et l'émission de CO2 ;
  • limiter le tonnage de déchets enfouis.

 

Mise en œuvre

 

Etat d'avancement :

Calendrier prévisionnel :

 

2009

2010

2011

2012

2013

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

 

Pilotage :

  • service eau et environnement,
  • collectif d'utilité social (la Petite Ourse, les Fils d'Ariane, le Nez-Au-Vent et le CPIE de Haute Durance, structurées en Groupement d'économie solidaire du réemploi 05).

Partenaires internes :

  • services économie,
  • service insertion,
  • service communication.

Partenaires externes :

  • service Public de l'Emploi,
  • conseil départemental d'insertion par l'activité économique,
  • Région,
  • ADEME.

 

Coût en investissement :

260 000 € sur la totalité des sites du Département.

Coût en fonctionnement :

A définir selon le nombre de contrats d'avenir pour des bénéficiaires du RSA et en lien avec le programme départemental d'insertion.

Financement :

Le plan de financement doit être déterminé entre les CC, la Région, le Département ainsi que la part d'autofinancement des associations.

La contrepartie départementale est à prévoir dans le budget "Environnement".

Aides financières :

  • service environnement de la Préfecture ;
  • programme FREE de la Région et de l'ADEME ;
  • fondations ;
  • mécénat (particuliers et entreprises) aussi bien financier que de compétences ;
  • Fond Départemental d'Insertion (FDI).

 

Evaluation

Indicateurs de résultat

Indicateur n° 1 :    nombre d'emplois créés.

Indicateur n° 2 :    tonnage des divers matériaux recyclés.

Indicateur n° 3 :    nombre de tonnage de déchets enfouis évité.

Indicateur n° 4 :    capacité d'autofinancement des associations.

Indicateur n° 5 :    diminution de la TGAP.

 

Indicateurs de pertinence

1- Attendus en termes de Développement durable

Environnement :

  • réduction des déchets à la source et des dépôts sauvages ;
  • limitation des émissions de CO2.

Social :

  • contribution à la lutte contre l'exclusion par l'insertion des personnes en difficultés ;
  • offre de biens revalorisés à faible prix.

Economie :

  • contribution à la création d'emploi.

Gouvernance :

  • transversalité incluant la collaboration du public en insertion ;
  • mise en réseau des acteurs locaux.

 

2- Orientations nationales

1

L'épanouissement de tous les êtres vivants

2

La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations

3

Le développement suivant des modes de production et de consommation responsables

4

La lutte contre le changement climatique

5

La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources

3- Orientations du Conseil Général

Rapprocher

Espace

Temps

Territoire

Intégrer

Milieu prof.

Milieu nat.

Sphère soc.

Se comporter

Au quotidien chez soi

Au Conseil Général

Lieu de vie commune

Cette fiche est en lien avec la fiche O2 " Réviser le Plan départemental d'Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés "

Hotel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01