Le conseil général proche de vous

M1 / Contribuer à une meilleure valorisation de l'agriculture locale

L'agriculture est une composante à part entière du territoire des Hautes-Alpes. Les enjeux liés à ce secteur sont multiples : sociologiques, économiques, territoriaux, environnementaux ou encore touristiques. L'agriculture de montagne joue un rôle essentiel au maintien de la vie en zone rurale, de préservation de la biodiversité et des paysages.

Dans un contexte général particulier : une agriculture en difficulté, la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC), des consommateurs demandeurs de qualité, bio, local, authentique…, une prise de conscience des pouvoirs publics (Grenelle de l'environnement, note ministérielle, plan Barnier) autour de la nécessité de mettre en place des circuits courts, le Conseil Général met en œuvre des projets destinés à développer la valorisation de produits agricoles de qualité ancrés dans le terroir.

Description de l'action

L'action consiste à ...

  • pérenniser les filières locales agricoles du département par le biais des contrats locaux agricoles. Ces contrats soutiennent le développement d'une filière à travers un projet précis et cohérent en termes de territoire. Annuellement, le Département lance un appel à projet au terme duquel le meilleur projet est soutenu ;
  • favoriser la consommation locale de produits du territoire en restauration collective dans les collèges ;
  • contribuer à la mise en place des circuits courts de produits agricoles et alimentaires en partenariat avec la Chambre d'Agriculture des Hautes-Alpes : expérimentation autour d'une plateforme virtuelle ou physique d'approvisionnement en produits locaux, réalisation d'un catalogue professionnel présentant le panel des produits haut-alpins, sensibilisation et accompagnement des producteurs, travail filière par filière ;
  • inciter à la qualité des produits et à leur adaptation aux attentes des consommateurs afin de développer une gamme de produits " vitrine " des Hautes-Alpes ;
  • poursuivre les démarches collectives pour consolider les filières ;
  • communiquer sur les productions locales en utilisant les nouvelles technologies de l'information et de la communication (innover sur le conditionnement, travailler sur l'utilisation du logo du Conseil Général...) ;
  • proposer un appui technique du laboratoire vétérinaire départemental aux producteurs (lait, fromages fermiers, viande) et premiers transformateurs (abattoirs, ateliers de découpe, de transformation, fromageries) pour faciliter l'accès à la commercialisation en circuits courts.

Objectifs/enjeux :

  • soutenir les filières agricoles locales organisées ;
  • fédérer les agriculteurs du département ;
  • valoriser les produits locaux ;
  • accompagner les démarches qualité ;
  • favoriser la consommation locale de produits du territoire ;
  • soutenir la diversification des productions par la transformation, les circuits courts et la vente directe ;
  • obtenir l'Agrément Européen pour la commercialisation (si le rayon de commercialisation est supérieur à 100 km et si quantités dépassant un certain seuil).

 

Mise en œuvre

 

Etat d'avancement :

Calendrier prévisionnel :

2009

2010

2011

2012

2013

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

Outils nécessaires :

Les contrats de développement des filières agricoles.

Ces contrats se composent d'un ensemble d'actions réparties en quatre phases :

1.    un diagnostic préalable permettant d'apprécier la viabilité économique du projet, ainsi que sa cohérence en termes de développement territorial ;

2.    la définition des enjeux de développement de la filière (freins constatés, pistes de développement possibles...) ;

3.    la définition des objectifs de développement ;

4.    la mise en place effective et concrète du projet suivant une logique de planification annuelle permettant d'avoir un suivi de l'évolution du projet dans le temps.

 

Pilotage :

  • service agriculture.

Partenaires internes :

  • service communication,
  • service de l'éducation et des collèges,
  • Laboratoire Vétérinaire d'Hygiène Alimentaire (LDVHA) .

Partenaires externes :

  • chambre d'agriculture,
  • chambres consulaires,
  • EPCI,
  • acteurs amont et aval de la filière concernée.

Coût en investissement :

Aucun.

Coût en fonctionnement :

Pas de surcoût par rapport à l'actuel :

  • Soutien financier annuel à la chambre d'agriculture.
  • Enveloppe de 80 000 € par an pour les contrats locaux.

Financement :

Imputé au budget agriculture.

La valorisation de la filière en tant que telle au regard du Développement durable n'engendre pas de coût particulier.

Aides financières :

Aucune.

 

Evaluation

Indicateurs de résultat

Indicateur n° 1 :    nombre de producteurs mis en réseau.

Indicateur n° 2 :    nombre de circuits courts ou vente directe mis en place.

Indicateur n° 3 :    nombre de personnes participant à l'évaluationdescontrats de       développement des filières agricoles ;

nombre de personnes ou d'exploitations agricoles impliquées dans des    contrats de développement des filières ;

nombre et quantité de produits concernés ;

nombre de rapports d'évaluation réalisés.

Indicateur n° 4 :    pérennité du projet.

Indicateur n° 5 :    nombre de Plans de Maîtrise Sanitaire élaborés par le LDVHA.

 

Indicateurs de pertinence

1- Attendus en termes de Développement durable

 

Environnement :

  • diminution des transports pour l'approvisionnement du département en produits agricoles ;
  • production d'aliments de qualité.

Social :

  • préservation de la santé par une alimentation de qualité.
  • consolidation de la vie des villages.

Économie :

  • maintien de l'agriculture dans les Hautes-Alpes ;
  • création d'emplois.

Gouvernance :

  • mise en synergie des acteurs et des institutions ;
  • mise en place d'un comité de suivi rassemblant les acteurs de la filière concernée (aussi bien amont qu'aval), ainsi que les élus locaux
  • partenariat avec les autres institutions concernées par les projets.

 

2- Orientations nationales

1

L'épanouissement de tous les êtres vivants

2

La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations

3

Le développement suivant des modes de production et de consommation responsables

4

La lutte contre le changement climatique

5

La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources

3- Orientations du Conseil Général

Rapprocher

Espace

Temps

Territoire

Intégrer

Milieu prof.

Milieu nat.

Sphère soc.

Se comporter

Au quotidien chez soi

Au Conseil Général

Lieu de vie commune

Cette fiche est en lien avec la fiche F2 " S'engager à la qualité environnementale dans la restauration collective "

Hotel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01