Le conseil général proche de vous

F1/ Poursuivre une gestion optimisée des fluides dans les bâtiments du CG

Diviser par un facteur 4 à 5 d'ici 2050 ses émissions de CO2 est l'objectif que s'est fixé la France. Le lien avec les bâtiments est évident puisqu'ils sont responsables du tiers des émissions anthropiques de gaz à effet de serre.

Le Conseil Général gère un patrimoine bâti de plus de 80 bâtiments soit plus de
85 000 m² de surface.
Conscient des enjeux importants liés à la maîtrise des consommations énergétiques (eau, énergie…), le Conseil Général engage une véritable politique de maîtrise des fluides et de l’énergie en créant un poste d’économe de flux pour la gestion de son patrimoine bâti. Ainsi, tous les bâtiments départementaux font l’objet d’un audit énergétique.

Description de l'action

L'action consiste à ..

  • poursuivre la mise en œuvre d'une gestion efficace des consommations de fluides (eau et énergie), d'une optimisation des coûts tarifaires, d'un suivi des contrats de maintenance et d'approvisionnement des installations communes ;
  • rechercher une utilisation performante des appareils existants, réglés ou régulés afin de répondre aux justes besoins attendus ;
  • déterminer les besoins et les cibles prioritaires en termes de remplacement d'équipements ;
  • systématiser l'emploi de matériaux et d'équipements performants et économes lors des opérations de maintenance et de rénovation des bâtiments en privilégiant les matériaux naturels et le savoir-faire local ;
  • sensibiliser les utilisateurs et les usagers de bâtiments à la sobriété en matière énergétique ;
  • afficher des préconisations pour limiter les consommations d'énergie.

Au-delà de la mission d'optimisation de la consommation des fluides, il s'agit d'engager un véritable programme de réhabilitation de l'ensemble du patrimoine bâti départemental sous forme d'un Plan bâtimentaire pluriannuel, en veillant notamment à améliorer leur isolation et en misant sur les énergies renouvelables. La mise en œuvre d'un logiciel de gestion patrimoniale facilitera cette tâche.

 

Objectifs/enjeux :

  • conduire une politique énergétique et environnementale durable ;
  • aboutir à des coûts économiques et environnementaux réduits ;
  • développer l'utilisation d'énergies renouvelables ;
  • maintenir sur le long terme le poste d'économe de flux ;
  • assurer l'exemplarité de la collectivité.

 

Mise en œuvre

 

Etat d'avancement :

Calendrier prévisionnel :

2009

2010

2011

2012

2013

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

Outils nécessaires :

  • plan bâtimentaire pluriannuel
  • logiciel de gestion patrimoniale
  • équipements de suivi et de gestion (ex : capteurs pour une télégestion)
  • plan de formation du personnel en charge de la maintenance et de la construction.

Pilotage :

  • Direction de l'Education et des Bâtiments.

 

Partenaires internes :

  • tous les services du CG.

Partenaires externes :

  • Inspection académique,
  • Comité d'administration des collèges,
  • ADEME.

Coût en investissement :

4 M€ sur 10 ans à minima* (Plan bâtimentaire).

Coût en fonctionnement :

1 ETP (déjà en place).

Financement :

A prévoir dans le budget " bâtiments ".

Aides financières :

ADEME/Région :

1) investissement dans les énergies renouvelables,

2) isolation si réduction par 4 de la consommation en énergie.

*Remarque : la réhabilitation des bâtiments départementaux selon le Plan Bâtimentaire prévu engendrera une réduction des charges d'exploitation de la collectivité estimée à 200 000 € à court terme, au prix de l'énergie constant, si le CG investit 4 M€ de travaux.

 

Evaluation

Indicateurs de résultat

Indicateur n° 1 : variation de consommation de chaque fluide.

Indicateur n° 2 : mesure de la consommation en énergie pour les bâtiments isolés.

Indicateur n° 3 : évolution dubilan carbone des bâtiments de la collectivité.

Indicateur n° 4 : taux de variation des charges d'exploitation.

 

Indicateurs de pertinence

1- Attendus en termes de Développement durable

Environnement :

  • préservation de la ressource en eau et en énergies fossiles ;
  • réduction des émissions des gaz à effets de serre ;
  • prise de conscience environnementale accrue et développement de comportements plus respectueux.

Social :

  • amélioration de la qualité de vie et de travail ;
  • prévention de risques sanitaires.

Economie :

  • réduction des charges d'exploitation de la collectivité ;
  • développement local des filières économiques du domaine de l'éco-construction et des énergies renouvelables ;
  • ouverture de marchés pour l'équipement et la réhabilitation de bâtiments ;
  • soutien de l'artisanat local dans le domaine de la construction ;
  • prévention de risques matériels.

Gouvernance :

  • travail en transversalité avec tous les services de la collectivité ;
  • concertation avec les Comités d'Administration des Collèges ;
  • création de liens nouveaux entre l'exploitant des ouvrages et ses usagers dans une démarche où l'intérêt de chacun et l'intérêt général se rejoignent.

 

2- Orientations nationales

1

L'épanouissement de tous les êtres vivants

2

La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations

3

Le développement suivant des modes de production et de consommation responsables

4

La lutte contre le changement climatique

5

La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources

3- Orientations du Conseil Général

Rapprocher

Espace

Temps

Territoire

Intégrer

Milieu prof.

Milieu nat.

Sphère soc.

Se comporter

Au quotidien chez soi

Au Conseil Général

Lieu de vie commune

Cette action est en lien avec :

Hotel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01