Le conseil général proche de vous

B. Centraliser et partager les données

Actualités en lien...

"Les Hautes-Alpes en cartes"


 

 

 

En savoir +

Outil n° 1 : SIG départemental

Plus qu’un simple outil cartographique, un système d’information géographique (SIG) est un véritable concept d’organisation et d’exploitation des données géolocalisables.

A chaque objet positionné selon ses coordonnées géographiques sont associées des valeurs attributaires qui renseignent sur ce même objet. C’est un ensemble constitué par le matériel (logiciel, appareils informatiques), les moyens humains et les informations (données et métadonnées).

Description de l'outil

L'outil permet de ...

  • rassembler, organiser et partager les données relevées par les agents de divers services de la collectivité ;
  • intégrer des données d'autres organismes ;
  • proposer une représentation, la plus fiable et réaliste possible, de l'environnement spatial du territoire ;
  • superposer des données thématiques ;
  • travailler en transversalité ;
  • apporter une aide à la décision ;
  • donner accès à l'information.

Le SIG départemental s'appuie sur un ensemble de bases de données décrivant notre espace géographique dans ces aspects physiques, économiques, sociaux ou culturels.

Cet outil d'analyse et d'aide à la décision peut aider à appréhender la complexité des relations qui lient les différentes composantes du territoire.

C'est également un outil de communication en éditant des cartes, en améliorant les services aux usagers : rapidité, fiabilité, qualité et cohérence des informations fournies.

L'accès à l'information se fera de trois manières différentes :

  • en interne via la publication d'un portail cartographique intranet ;
  • avec les autres collectivités territoriales départementales via la mutualisation des outils cartographiques et des connaissances des techniciens SIG ;
  • avec la population via un portail cartographique grand public.

Ainsi, par la transversalité qu'il apporte, le SIG départemental est indispensable à la mise en œuvre de plusieurs actions inscrites à l'Agenda 21.

 

Mise en œuvre :

 

Etat d'avancement :

En avril 2008, le Conseil Général des Hautes-Alpes embauche une géomaticienne au sein de son service Communication.

Le SIG départemental en est au stade de la structuration de son noyau et de la base de données centrale.

Il s'en suivra une phase de mise en place des applicatifs métiers relatifs aux routes, au transport, au tourisme, ainsi qu'à l'eau et l'environnement.

Des formations seront également dispensées pour les agents référents dans chaque thématique.

 

Calendrier prévisionnel :

2009

2010

2011

2012

2013

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

1er sem.

2ème sem.

Outils nécessaires : équipement informatique adéquat / logiciel de cartographie.

Pilotage :

  • Géomaticienne du service communication.

 

Partenaires internes :

  • tous les services de la collectivité.

Partenaires externes :

  • tous les organismes (associations, collectivités, chambres consulaires, services de l'Etat...) qui possèdent des données géolocalisables sur le territoire de la collectivité ;
  • ouverture d'un portail cartographique grand public accessible aux haut-alpins à moyen terme au vue de la mise en place d'une DMZ au Conseil Général.

Coût en investissement :

Total : 230 100 euros TTC

Restant : 222 850 euros TTC

  • données : orthophotoplan : 125.000 euros TTC / cadastre : 32.750 euros TTC,
  • logiciels et prestations SIG : 65.100 euros TTC (tranches conditionnelles PDIPR, Eau et Transports scolaires).

Coût en fonctionnement :

Moyens constants.

Financement :

Prévu dans le budget global du Conseil Général.

Aides financières :

Europe / Etat / Région /Agence de l'eau.

 

Evaluation

Indicateurs de résultats

Indicateur n° 1 : état d'avancement de la mise en place du SIG départemental.

Indicateur n° 2 : nombre de données thématiques intégrées dans le SIG.

Indicateur n° 3 : nombre d'exploitations cartographiques des données.

Indicateur n° 4 : fréquence d'utilisation du SIG :

  • par les agents de la collectivité comme outil de travail (via intranet) ;
  • par les personnes extérieures à la collectivité (via internet).

 

Indicateurs de pertinence

1- Attendus en termes de Développement durable

Environnement :

  • meilleure connaissance des composantes environnementales du territoire ;
  • meilleure prise en compte des spécificités environnementales dans les projets d'aménagement du territoire ;
  • préservation de la biodiversité.

Social :

  • valorisation du travail des agents dans leurs thématiques respectives ;
  • amélioration de l'accès à l'information et à la connaissance.

Economie :

  • bénéfice économique à long terme par la réduction des tâches répétitives et la compression des délais de réalisation et d'actualisation des documents graphiques. Grâce au SIG l'information localisée est mieux conservée, plus facilement mobilisable, d'une qualité graphique meilleure. Cette plus grande disponibilité entraîne globalement de meilleures réponses aux questions posées et des temps de réponse plus courts, tant en interne à la structure que vis-à-vis de l'extérieur (partenaires, administrés, associations, citoyens, ...). La mise en place d'un SIG est un facteur d'organisation efficace des services, ce qui induit des économies indirectes ;
  • gain de temps dans la gestion des données.

Gouvernance :

  • transversalité entre les services ;
  • mise en réseau des agents et des structures ;
  • rapprochement des structures aux enjeux différents mais œuvrant sur un même territoire.

 

2- Orientations nationales

1

L'épanouissement de tous les êtres vivants

2

La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations

3

Le développement suivant des modes de production et de consommation responsables

4

La lutte contre le changement climatique

5

La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources

3- Orientations du Conseil Général

Rapprocher

Espace

Temps

Territoire

Intégrer

Milieu prof.

Milieu nat.

Sphère soc.

Se comporter

Au quotidien chez soi

Au Conseil Général

Lieu de vie commune

La fiche est en lien avec :

JOURNAL de l'action

Automne 2010

Deux serveurs sont mis en place : un pour rassembler les données qui sont déjà conséquentes et l'autre pour les applications métier avec une interface internet ouverte au grand public.

Le portail cartographique grand public sera composé de deux parties : une statique, qui donnera l'accès à des cartes finies téléchargeables en format pdf ; une dynamique, qui confèrera au public la possibilité de construire une carte adaptée au besoin de chacun.

Du point de vue des applications métiers, plusieurs travaux sont engagés :

  • Foncier : l'inventaire des biens fonciers a été intégré dans la base de données ; un web mapping est en cours de construction.
  • Routes : il ne reste plus que quelques détails à régler. Le déploiement de cet outil vers les Agences et Maisons territoriales est prévu. 120 agents seront ainsi formés.
  • PDIPR : une réunion en octobre est prévue pour intégrer les sentiers de promenades et de randonnées inscrits dans ce dispositif.
  • Transport scolaire : une exploitation des données du logiciel PEGASE est à l'étude.

 

A VENIR

  • une présentation de l'outil SIG à tous les agents.
  • des applications métiers : foncier, routes, PDIPR...

 

Hotel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01