Le conseil général proche de vous

Actualités

Voir la liste complète

La conduite du projet

Une ligne de conduite interne spécifique pour l’Agenda 21

L'Agenda 21 est conduit comme une démarche de projet traditionnel avec ses instances de pilotage, ses comités techniques et ses réunions de travail
dans le but d’accompagner le changement. Pour cela, le Conseil Général a étayé sa démarche par :
• la formation, la sensibilisation et la communication ;
• la participation de tous favorisant la transversalité en adoptant une grille de lecture commune ;
• l'anticipation et le consensus ;
• la mise en place d'une évaluation et d'indicateurs de suivi permettant de vérifier la cohérence de l'Agenda 21 par rapport aux grandes finalités du
Développement durable et aux politiques du Conseil Général.

Cette évaluation sera partagée avec la population, donnant suite à la concertation menée lors de la conception de l’Agenda 21.

 

 

La réalisation d’un développement durable nécessite de profondes modifications dans les modèles actuels de développement, de production, de consommation et de comportement. Ce n’est pas une pratique nouvelle et spécialisée qui viendrait s’ajouter aux outils politiques existants.

Il s’agit de reconsidérer les politiques existantes à la lumière des impératifs du développement durable plutôt que de rajouter de nouvelles procédures étiquetées “DD” aux politiques.

Une mise en cohérence avec les autres démarches DD à différentes échelles. Outre, la volonté d'inscrire cette démarche dans le cadre de référence national, l'Agenda 21 départemental sera mis en cohérence avec les démarches « DD » engagées à d’autres échelles territoriales, et notamment celle de la Région et de la Ville de Gap.
Le Conseil Général s'est efforcé également de suivre les prescriptions inscrites au Grenelle de l’environnement en proposant dans son Agenda 21, des actions pouvant s'inscrire dans le cadre du Plan Climat, mais aussi des actions se souciant de la continuité écologique des milieux faisant ainsi référence aux trames vertes et aux trames bleues.

Ces actions seront identifiées au moyen des pictogrammes suivants :

Action de l’Agenda 21 relevant d’un plan climat territorial
Action de l’Agenda 21 relevant du dispositif trame bleue / trame verte

 

Suite à l’Agenda 21, un plan d’action sera proposé pour étayer la démarche développement durable sur le volet climatique. Ce plan climat tiendra compte des actions mentionnées dans l’Agenda 21.

Une démarche participative comme principe de base

La concertation externe

Trois vagues de réunions publiques ont été organisées sur le territoire.
• une première série a permis de présenter la démarche et les objectifs
du Département, de porter avec les habitants et l’ensemble des partenaires
un regard sur l’existant afin d’enrichir le diagnostic départemental ;
• une seconde série a recueilli les propositions d’actions des haut-alpins
pour un Développement durable “qui s’efforce de répondre aux besoins du
présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire
les leurs” ;
• une troisième série où le Conseil Général a proposé l’architecture de
son plan d’action et exposé ses choix.
Ces réunions publiques (20 sur l'ensemble du territoire) ont été un moyen privilégié de contact avec la population. Une attention particulière a été portée aux conditions du débat :
• transparence sur les étapes du processus décisionnel ;
• écoute active des attentes ou des craintes exprimées par les citoyens,
• échange d'arguments dans un respect mutuel en favorisant la prise de parole de tous les participants et en rapprochant des points de vue pour créer un consensus.

Les attentes des Haut-Alpins exprimées
lors de la deuxième vague de réunions publiques.

 

La concertation interne


Une concertation en interne avec les agents de toutes les directions et services du Conseil Général a débouché sur une intégration progressive des concepts du Développement durable dans leurs missions.

Des problématiques majeures, considérées comme autant d’enjeux, ont été passées au crible d’une évaluation multicritère. Le choix de ces problématiques a résulté de l’analyse des actions conduites par le Conseil Général. Ont été retenues celles qui mobilisent, en permanence, les plus grands efforts en terme de moyens ou de crédits.

La concertation s’étant déroulée à deux niveaux, il aurait été tentant de concevoir un plan d’action en deux parties, présentant respectivement les actions externes et celles qui ont une application interne à la collectivité. Cependant, partant du principe qu’un agent de la collectivité est également citoyen haut-alpin, le Conseil Général a délibérément fait le choix de ne pas opérer ce cloisonnement.

Ainsi, l’Agenda 21 du Conseil Général des Hautes-Alpes associe dans un même document des actions de management interne et de politiques territoriales.

Téléchargez

Fichier PDFSynthèse de l'Agenda 21
Fichier PDF - 10 Mo

Hotel du Département

Place Saint Arnoux - CS 66005

05008 GAP Cedex

 

Tél. : 04 92 40 38 00

Fax : 04 92 40 38 01